Liens

Catégories

Le Bamboo Orchestra est né grâce à Makoto Yabuki qui vit à Marseille depuis 1993

Le bamboo Orchestra pratique une musique engagée au travers de sonorités naturelles de l’herbe dont sont composés les instruments.

L’objet premier de ce groupe est de transmettre des valeurs par la musique. C’est, pour Makoto Yabuki le fondateur de ce mouvement, une philosophie. Comment partager la musique, richesse donnée à notre humanité avec tout le monde. C’est pourquoi Makoto propose des ateliers de pratique artistique sur fond de pédagogie environnementale. Ils sont destinés à différents publics tels que des hôpitaux, des organismes prenant en charge des personnes en situation de handicaps divers, des établissements scolaires et le grand public.

La préservation environnementale, un sujet qui tient à cœur au Bamboo Orchestra. C’est pourquoi lors de cette approche musicale ludique, le public est sensibilisé aux problématiques écologiques. L’utilisation du bambou est avant tout un acte responsable puisqu’il s’agit de l’une des plantes les plus écologiques qui puissent exister. Elle permet de lutter contre la déforestation par sa rapidité de pousse, mais permet aussi de dépolluer des eaux…

« Ecouter la Nature, se double d’un appel à la sauver » prends ici tout son sens.

Histoire du Bamboo Orchestra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bamboo Orchestra est né grâce à Makoto Yabuki qui vit à Marseille depuis 1993. D’origine japonaise, c’est à Tokyo qu’il fonde le premier Bamboo Orchestra composé de douze musiciens. A son arrivée à Marseille, lors de sa résidence artistique à la Friche La Belle de Mai, il reconstruit ses impressionnantes structures sonores, et s’entoure de musiciens percussionnistes de la région pour faire résonner l’instrumentarium en bambou. Parallèlement, il met en place des ateliers de pratique musicale au sein de son laboratoire sonore et dans les établissements scolaires et sociaux de la région en direction de différents publics. Dès 1995, il lance le Bamboo Orchestra de Marseille en concert à La Friche La Belle de Mai et l’aventure marseillaise commence !

Facteur d’instruments, compositeur, musicien… vers une musique durable

Par la suite, d’autres créations musicales sous sa direction vont voir le jour : « De mémoire d’eau » avec la participation de musiciens traditionnels Japonais de Shakuhachi et de Sho au Théâtre de La Minoterie, « Invitation Via » avec des musiciens du Gagaku au Théâtre Toursky. Makoto Yabuki compose et dirige alors pour les grandes fêtes Marseillaises : La Massilia et La Marscéleste. Il présente la création sonore « Percussions Rituelles » au Théâtre Toursky…

pour tous les informations de ces créations musicales: http://www.bamboo-orchestra.com/fr/notre-histoire/

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.