Liens

Catégories

Une année avec le Réseau international de la Transition

(par Corinne Coughanowr, Paris 15 en Transition)

Il y a un an démarrait une période très intense pour le Réseau international de la Transition (« Transition Network » – TN), avec la conférence internationale, la réunion des HUBS, puis la COP21…. Ces quelques lignes en évoquent les points forts.

1. Réunion des HUBS (Réseaux nationaux de Transition), septembre 2015

Participants pour la France : Corinne Coughanowr et Frédéric Dinh

Les HUBS du mouvement des Villes et Territoires en Transition se sont réunis en septembre 2015 à Seale-Hayne en Grande Bretagne, près de Totnes. C’était leur 5e réunion, la première ayant eu lieu en 2011.

Cet évènement a été programmé pour coïncider avec la Conférence International de Transition ; il a commencé le vendredi 18 septembre, a basculé sur la Conférence pour le weekend du 19-20, et a repris lundi et mardi d’après.

Les HUBS de 26 pays ont été représentés, avec 50 personnes au total. Il y avait plein de personnes « anciennes », mais la bonne moitié du groupe assistait pour la première fois à une réunion des HUBS. Pour cette raison, une attention toute particulière visait à les inclure et les mettre à l’aise. Parmi les pays présents, il y en avait de partout en Europe, dont des pays de l’Est, tels la Lettonie, la Croatie et la Roumanie. Des pays lointains, on venait des Philippines, de l’Australie et de l’Amérique du sud.

Le premier jour, vendredi, était orienté vers la « (re-)connexion » et comprenait plusieurs moyens pour échanger et partager. Chacun, par exemple, avait été invité à apporter un poème et une poignée de terre de son pays. Pour l’anecdote, certains n’avaient pas le droit de voyager en avion avec une telle « matière à risque » ! Ils ont donc trouvé le moyen d’improviser quelque chose.

Avant de poursuivre, le groupe a discuté et convenu des règles pour notre réunion et des rôles et tâches des facilitateurs. La bienveillance était au cœur de nos accords.

-Agreements-1.jpg

Les consignes convenues – photo par TN

Les intervenants de chaque pays ont préparé et expliqué un « poster » avec les succès et les défis dans leur HUB. Cela changeait selon les contextes, mais il y avait beaucoup d’échos communs.

Nous avons ensuite « rêvé » ensemble nos objectifs collectifs pour notre travail ensemble : avant, durant et après la Conférence International de Transition. Comme nous allions prochainement nous joindre aux 350 participants à cette dernière, nous avons décidé d’être à l’écoute de tous ces Transitionneurs pendant le weekend et d’en nourrir notre travail des journées suivantes.

Après deux journées très denses de la Conférence (voir plus de détail ci-après), les « hubsters » ont repris leur travail le lundi matin.

Suite aux expériences et réflexions pendant la Conférence, nous avons proposé des idées de travail pour les HUBS. Avec un processus de Forum Ouvert focalisé, nous avons décidé des thèmes prioritaires pour le temps ensemble qui nous restait. Par exemple, bien que le thème de la COP21 nous semblait très actuel, nous avons décidé de ne pas en faire un thème de discussion, puisque la poursuite des préparations allait pouvoir se faire à part avec les contacts à Paris.

Le travail des tables de discussion a abouti à des propositions spécifiques à présenter au groupe en plénière. Nous les avons écoutées/améliorées/validées par un processus de prise de décision par consentement. Il était intéressant d’expérimenter cet outil, qui n’était pas connu par tous.

ecision.jpg

Processus de décision par consentement – photo par TN

Comme cela nous a pris beaucoup de temps, il y a eu quelques frustrations de ne pas pouvoir consacrer ce temps à d’autres priorités. Avec les facilitateurs, nous avons donc ajusté le reste du programme afin d’inclure une discussion en petits groupes pour explorer des causes de frustrations (tel trop de temps en plénière) et l’équilibre à trouver entre structuration et ouverture.

Finalement, les propositions qui étaient décidées et validées ont donné lieu à des groupes de travail suivants :

  • Evolution du réseau Transition Network/des HUBS
  • Espace d’échanges pour les financements – infos, conseils, idées, éventuellement des collaborations
  • « Conscious Culture » – faire la liaison entre les HUBS et le groupe « Transition intérieure » du réseau Transition Network (TN)
  • Conférence 2017
  • Développement d’une offre de soutien par le TN aux HUBS
  • Echange entre HUBS – pour partager des ressources, plateformes, etc.

Ces groupes de travail s’organiseront pour poursuivre leurs objectifs pendant l’année qui suit. Leur progrès dépendra du temps et de l’énergie des membres.

A signaler que des groupes de travail déjà existants continueront leurs efforts :

  • Changement des systèmes
  • Transition intérieure
  • Co-design organisationnel
  • Groupe Amérique Latine

Nos trois jours de réunion ensemble étant parsemés de moments de repas, de détente et de fête, nous étions bien tristes de nous quitter le mardi après-midi. Dans notre cérémonie de clôture, nous avons écrit et partagé des souhaits qui seront attachés à deux arbres de la Transition qui seront plantés en Colombie et au Brésil.

2. Conférence International de Transition, septembre 2015

Pendant la Conférence, beaucoup de « hubsters » ont aidé avec la facilitation de différentes séances plénières, ou ont proposé des ateliers.

Cette édition de la Conférence de la Transition s’est particulièrement vouée à une orientation internationale. Les 350 personnes de 35 pays étaient accueillies vendredi soir, le 18 septembre, avec une cérémonie d’ouverture et des salutations en différentes langues.

Après une séance le samedi matin pour connaître via des affiches et des échanges qui était là, les participants ont eu le défi de choisir parmi des ateliers et activités d’un programme très riche. Il y avait du très pratique, tel la maintenance des vélos ou comment instaurer une monnaie locale, et du théorique, tel « Comment arrive le changement ? ». Plusieurs types d’ateliers proposaient des outils et méthodes pour aider les groupes, dont « Facilitation créative », « Sociocratie 3.0 » et « Conflit comme possibilité ». Dans « Caring Town Totnes » on a expliqué la nouvelle initiative à Totnes pour imaginer un effort collectif pour assurer une bonne santé pour ses habitants.

Le samedi soir il y avait un groupe de musique suivi par la Transition Disco avec des morceaux fournis par les hubsters.

Le dimanche matin était consacré à un forum ouvert, dont les instructions hilarantes étaient sous forme des consignes données sur les avions.

Nos hôtes et hôtesse de l’air (photo par Theresa O’Donahoe)

Parmi la multitude de sujets proposés, il a y eu notre sujet, la COP21, qui était tellement bondé qu’on l’a poursuivi en double séance. Plein d’idées et de propositions de collaboration ont été évoquées pour faire une présence alternative et Transitionnelle en décembre à Paris.

Après le déjeuner, nous avons participé à la séance de clôture qui visait à tisser les fils de la conférence afin de sentir l’ensemble.

Photo de groupe à la Conférence – par Mike Grenville

Voici quelques liens pour plus de détails et d’autres retours :

Rapport complet de Filipa Pimentel (en anglais) sur la réunion des HUBS

Article de Caroline Stayton de Transition USA (en anglais) sur la réunion des HUBS et la Conférence de Transition

Retour des participants belges (en français) sur la Conférence

Article du blog de Rob Hopkins (en anglais) sur la Conférence

 

3. La COP21 et après (2015-2016)

Les contacts et liens créés ou renforcés pendant les 5 jours en Angleterre se sont poursuivis pendant les six mois suivants. Ils ont beaucoup enrichi la période de la COP21 à Paris – des personnes venues de l’étranger ont étoffé le programme organisé par Transition Ile-de-France en donnant des conférences et ateliers, en aidant avec des manifestations diverses et variées, et avec leur participation et bonne humeur. Nous avons rencontré plein de personnes et appris sur leurs initiatives et projets, tels le groupe des Eco-villages, le projet Bio-char pour enrichir les sols et capter le CO2, ou bien des outils utilisés au Brésil pour engager les citoyens d’un quartier.

Pendant la COP21, il y a eu le lancement du film « Demain » avec la présence de Rob Hopkins et de deux nouveaux livres sur la Transition, les « 21 Histoires de Transition » et les entretiens avec Rob dans le livre de Lionel Astruc, « Le Pouvoir d’agir ensemble, ici et maintenant. »

En mars 2016, Rob a été invité de retourner sur le sol français pour parler encore une fois du mouvement des Villes en Transition et des « 21 Histoires ». Une belle présence de Transitionneurs franciliens a complété les témoignages sur notre mouvement.

Côté cinéma, le film Demain a connu un succès prolongé, et l’équipe francilienne a organisé en mai 2016 une soirée « Après-Demain », afin de toucher un public plus large et les faire mieux connaître le mouvement de Transition avec des ateliers participatifs, et, bien sûr, une table bien fournie en auberge espagnole.

Le documentaire tourné pendant la COP par une équipe du réseau Transition Network a été finalisé et lancé sur leur site en mars 2016. La traduction des sous-titres vers l’anglais ou vers le français a été assurée par une équipe de Transitionneuses franciliennes.

Film « 8 jours à COP21 »https://transitionnetwork.org/blogs/rob-hopkins/2016-03/new-film-8-days-cop21

– avec les sous-titres à la fois en anglais et en français (pour cela, il vous suffit de cliquer sur « Settings », puis « subtitles/CC » et ensuite vous pouvez choisir la langue que vous souhaitez).

 

Pour plus de détails, voici des liens pour des articles sur des évènements cités ci-dessus :

  • Quelques articles sur les évènements organisés par Transition, ou vécus par les Transitionneurs :

http://www.makery.info/2015/11/30/rob-hopkins-on-na-pas-demande-la-permission-pour-agir-sur-le-climat/

http://www.transitionfrance.fr/2015/12/29/reflexions-sur-la-cop21

http://www.toulouse.transitionfrance.fr/?p=2481

  • Deux entretiens en français de Rob Hopkins :

http://www.nationalgeographic.fr/25272-rob-hopkins-lhomme-qui-croyait-en-vous/

http://www.18h39.fr/articles/2050-des-habitations-sans-petrole-vision-rob-hopkins.html

  • Le lien pour le blog de Rob Hopkins (en anglais) sur la COP21 :

https://www.transitionnetwork.org/cop21

  • Article sur la conférence de Rob Hopkins en mars 2016 :

http://www.transitionfrance.fr/2016/03/21/rob-hopkins-souleve-lenthousiasme-dun-jeune-public-a-la-recyclerie/

3 comments to Une année avec le Réseau international de la Transition

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.