Liens

Catégories

Revue de presse Cop & climat du 25 mars 2016 (Alternatiba Paris)

Ces deux dernières semaines dans la Revue de presse COP et Climat, des nuages s’accumulent au dessus de l’application de l’Accord de Paris, une lueur d’espoir apparaît du côté des énergies renouvelables, et une mobilisation citoyenne s’annonce bouillonnante dans les prochains mois, avec notamment :

Les multiples (in)applications de l’Accord de Paris

 

L’après-COP21 accumule les difficultés – Le Monde – 12 mars ; où au moment où l’Accord de Paris fête ses trois mois d’existence, les 4 piliers de la COP21 (Laurent Fabius, Christiana Figueres, Ban Ki-moon et Laurence Tubiana) voguent vers d’autres horizons pendant que Ségolène Royal traverse le monde pour vanter les énergies renouvelables et que les USA et le Canada annoncent une baisse de 40 à 45 % de leurs émissions de méthane.

Un troisième leader de la COP21 jette l’épongeEuractiv – 23 mars ; où l’on apprend que le négociateur américain, Todd Stern, quitte son poste et sera remplacé par un scientifique ayant participé aux rapports du GIEC, Jonathan Pershing, qui après avoir travaillé avec des compagnies pétrolières et minières a décidé de mettre ses compétences au service de l’Agence internationale de l’énergie à Paris, ou du World Resource Institute.
Laurence Tubiana : « La préférence pour le court terme pèse lourd dans le jeu politique » – Le Monde – 11 mars ; où l’ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique nous fait part de son optimisme sur la capacité de changements de nos sociétés tout en étant clairvoyante sur la politique du court terme et les intérêts des pays qui freinent la nécessaire accélération de l’application de l’Accord. 
L’accord de Paris risque-t-il d’entrer en vigueur sans l’UE ?Euractiv – 11 mars ; où pendant la préparation du sommet des chefs d’Etat européens qui a eu lieu les 17 et 18 mars, on s’inquiétait que la signature de l’Accord de Paris, qui se tiendra le 22 avril prochain à New-York, se fasse sans la ratification de l’Union européenne qui a des difficultés à se mettre d’accord sur les efforts de chacun d’ici 2030 alors que l’Accord prévoit, lui, des engagements pour 2050.
Le climat relégué au rang des « sujets divers » au Conseil européenEuractiv – 16 mars ; où on découvre que le Conseil européen des 17 et 18 mars aurait dû mettre au coeur de ces débats les questions économiques mais que les réfugiés vont monopoliser les discussions alors que le climat arrive, lui, en dernière position bien que sa responsabilité dans la crise des migrants ait été réaffirmée pendant la COP21.
Climat : division des pays européens sur l’application de l’Accord de Paris – Novethic – 23 mars ; où l’on décrypte l’annonce des Etats européens de ratifier l’Accord de Paris le plus vite possible alors qu’ils se confrontent à la difficulté de mise en oeuvre des mesures du paquet climat-énergie 2030 qui ne répondent pas aux objectifs climatiques de Paris ; et où l’on observe un élan français qui se doit de signer et ratifier l’Accord au plus vite en tant que pays hôte de la COP21.
COP21: après la fête, la gueule de bois écologique ?Challenges – 17 mars ; où l’on voit fuser des critiques de la part de Chantal Jouanno et Pascal Canfin notamment sur le manque de volontarisme politique et les contradictions du gouvernement français sur le plan écologique et où l’on détaille les dossiers de l’amendement du préjudice écologique, de Notre-Dame des Landes, du nucléaire, des pesticides, et des boues rouges de Marseille. 
COP21 : transformer les bonnes intentions en actionsLes Echos – 22 mars ; où l’on rappelle que l’accord de Paris est un accord d’intention qui n’est absolument pas contraignant, et où l’on s’attarde particulièrement sur la mise en oeuvre d’un instrument économique et financier qui permettrait d’accorder une vraie valeur au climat : le prix international du carbone.
Climat : les îles Marshall, 3e État à ratifier l’Accord de Paris Novethic – 21 mars ; où l’on est peu surpris que les pays insulaires restent très mobilisés sur le climat à commencer par les îles Fidji et Palau qui ont ratifié l’Accord de Paris le mois dernier, suivi des îles Marshall ce mois ci ; et où l’on précise qu’il doit être ratifié par au moins 55 pays émettant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et qu’il sera officiellement signé le 22 avril prochain, à New York.
Un climat qui se réchauffe ! Et El Niño qui n’y est pas étranger
CO2 data is ‘wake-up call’ for Paris climate dealBBC News – 10 mars ; où l’on s’alarme sur la quantité de CO2 présente dans l’atmosphère avec une augmentation plus importante ces 12 derniers mois que ces 56 dernières années ! et où l’on précise que cette forte augmentation est probablement liée au phénomène El Niño, en rappelant que la dernière grosse quantité de CO2 avait été enregistrée en 1998, année de el Niño également.
Température mondiale : février 2016 surpasse le précédent recordGlobal climat – 13 mars ; où l’on voit défiler des chiffres peu rassurants qui confirment que le mois de février 2016 a été le plus chaud observé par la NASA depuis 1880 avec un enregistrement à la surface du globe de +1,35°C au-dessus de la moyenne 1951-1980, presque +2°C au pôle Nord, +1,62°C par rapport à l’ère préindustrielle et enfin 5 mois d’affilée +1°C degré au-dessus de la norme.

Climat : « Nous sommes à mi-chemin du seuil critique des 2°C », selon l’OMMActu Environnement – 22 mars ; où l’on invite les dirigeants politiques à prendre des mesures radicales alors qu’on fait la liste des records sur le climat en 2016 avec notamment l’océan qui se réchauffe et qui est responsable pour 40% de l’élévation du niveau de la mer observée ces 60 dernières années, et l’étendue des glaces de mer qui a atteint un minimum record ces deux derniers mois.

 

Les énergies renouvelables, une source d’espoir ?
Les émissions de CO2 du secteur énergétique ont encore stagné en 2015 Novethic – 16 mars ; où l’on découvre dans un rapport de l’AIE que « les émissions mondiales de dioxyde de carbone ont atteint 32,1 milliards de tonnes en 2015, restant ainsi pratiquement inchangées depuis 2013″ mais que la bonne nouvelle est que ces émissions sont découplées de la croissance économique même si elles n’ont stagné ou reculé qu’à 3 reprises au cours des 40 dernières années, au moment des crises économiques. 
Energies renouvelables : le nombre d’emplois en baisse dans l’UENovethic – 14 mars ; où l’on découvre avec un rapport de l’EurObserv’ER, l’observatoire indépendant des énergies renouvelables, que le nombre de salariés travaillant dans le secteur des énergies renouvelables, qui se chiffrait à un million en 2014, est en baisse, notamment à cause de la retenue des investisseurs face à l’affaiblissement des politiques d’incitation en faveur des énergies renouvelables.
Doubler les énergies renouvelables générerait des milliards d’euros d’économiesLe Monde – 17 mars ; où dans son nouveau rapport, Roadmap for a Renewable Energy Future, l’Irena affirme que le développement des énergies renouvelables est une voie économique viable qui donnerait un coup d’accélérateur à la croissance sociale et économique ; avec en prime, des bénéfices pour lutter contre les dérèglements climatiques à la condition, tout de même, que leur développement soit multiplié par six à l’échelle de la planète d’ici à 2030.

Hydrogène cherche énergies renouvelables pour assurer transition énergétiqueNovethic – 14 mars ; où l’on apprend que le Japon et l’Allemagne développent le marché de l’hydrogène, lui-même sous exploité et ne représentant que 2% de la consommation mondiale d’énergie, alors même qu’il est vanté par l’ADEME et qu’il pourrait être un solution viable pour le développement des énergies renouvelables qui sont touchées par la difficulté de stockage.

Et pour aller plus loin et comprendre comment allier le solaire et l’hybride pour multiplier par quatre son rendement, un reportage de 3mn qui s’aventure dans des projets français innovants.
Et les énergies fossiles, ça suffit !
Urgence vitale : sortir des énergies fossiles (et fissiles) ! – Alternatives économiques – 20 mars ; où Jean Gadrey s’inquiète des hausses majeures des enregistrements de températures à la surface du globe au mois de février 2016 et relai des appels de citoyens du monde entier à la désobéissance civile du 4 au 15 mai prochain pour appeler à sortir des énergies fossiles au plus vite.
Total renonce à son permis de recherche du gaz de schiste autour de Montélimar – France Bleu – 15 mars ; où le PDG du groupe pétrolier, Patrick Pouyanné, confirme devant des entrepreneurs à Montpellier son choix de ne pas explorer les gaz de schiste sur le territoire, en évoquant la baisse du pétrole comme raison principale, alors que les habitants de la région voit une conséquence de la mobilisation des citoyens.

L’argent du pétrole fait tache dans les musées –  – Le Monde – 22 mars ; où l’on s’attarde sur l’exemple de la compagnie pétrolière britannique BP qui a annoncé la suspension de son soutien au Tate Museum de Londres, dans un contexte où la pression pour la mise en cohérence des valeurs des musées et de leurs sponsors monte depuis plusieurs années, notamment outre-manche.

 

Une société civile qui bouillonne
La société civile se mobilise plus que jamais sur le climat avec Stoppons les fossoyeurs des océans et du climat, le bloquage du sommet du pétrole offshore du 5 au 7 avril prochain à Pau et une mobilisation intitulée Breakfree, une vague mondiale d’actions de masse du 4 au 15 mai prochain.
Climat ou Sommet de Pau : il faut choisir ! – Médiapart – 22 mars ; où l’on s’arrête sur ce sommet de Pau, qui va réunir du 5 au 7 avril des multinationales du gaz et du pétrole pour réfléchir aux moyens les plus rentables pour aller explorer les fossiles en eaux profondes, et où l’on invite tous les citoyens et citoyennes à se mobiliser pour empêcher la tenue de ce somment, 4 mois après et sur le territoire de la COP21.
Allemagne : levée de boucliers des acteurs économiques contre le nouveau plan d’action climat du gouvernement Novethic – 21 mars ; où l’on apprend que le Ministère de l’environnement allemand qui doit annoncer des mesures de réduction des émissions cet été a été bousculé par un rapport de 372 pages issu de consultations participatives avec communes, associations et citoyens qui critiquent fortement les mesures proposées actuellement et font des propositions concrètes d’alternatives.

« L’illégalité du projet d’ordonnance pour le référendum de Notre-Dame-des-Landes ne fait aucun doute »Actu Environnement – 22 mars ; où l’on découvre la lettre ouverte de 16 juristes en droit de l’environnement qui appellent le Conseil national de la transition énergétique à émettre un avis défavorable sur un texte créant une nouvelle procédure de consultation locale pour Notre-Dame-des-Landes ; et qui dénoncent le manque de transmission d’informations, et accusent le gouvernement de passer outre le droit de l’environnement.

 

L’économie et le climat ne font pas toujours bon ménage !
Chine : Mesures environnementales ou relance de l’économie, faut-il choisir ?Novethic – 22 mars ; où l’on analyse les conclusions de l’Assemblée nationale du peuple, une instance soumise au Parti communiste chinois, et où l’on note que le gouvernement chinois a recours à de vieilles méthodes pour booster la croissance tout en consacrant dix mesures de son prochain plan quinquennal à l’environnement, suivant ses engagements pour la COP21.
Climat : « Il faut donner envie, inciter les entreprises à transcrire leurs engagements en actes »Novethic – 21 mars ; où Farid Baddache, directeur général du réseau BSR pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen Orient nous fait un état des lieux de l’engagement en faveur du climat des entreprises très présentes à la COP21 en rappelant les deux grands principes qui les guident : la compétitivité et la responsabilité, en écartant le problème technologique mais en mettant sur la table le problème de mobilisation du capital.
Un tiers des bénéfices des banques françaises à l’international réalisés dans les paradis fiscauxNovethic – 16 mars ; où dans un rapport de trois ONG françaises, on met en exergue une fois encore le rôle central que joue les paradis fiscaux dans l’activité des grandes banques françaises et où l’on demande à la France d’étendre l’obligation de reporting public à toutes les grandes multinationales, sujet à l’ordre du jour du projet de loi sur la transparence de la vie économique.

Climat : Total sous la pression de ses actionnaires Novethic – 16 mars ; où l’on s’attarde sur le problème de l’absence de données fiables des émissions de gaz à effets de serre (GES) des entreprises, en s’arrêtant sur le cas de Total qui se confronte aux demandes des investisseurs d’être plus transparent, et qui va donc rédiger un rapport sur sa gestion des risques climatiques pour son assemblée générale le 24 mai prochain.

 

Bonne lecture, 
Et bonnes semaines à toutes et tous,

 

Victor Vauquois & Marion Esnault

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.