Liens

Catégories

Quelle femme pour sauver la planète ?

La réponse est ICI ou presque…

 

 

image

Diapositive1Diapositive1

 

« J’écris et j’envoie mes emails avec de l’électricité 100% renouvelable, locale et solidaire grâce à www.enercoop-midi-pyrenees.fr. Et vous ? »

2 comments to Quelle femme pour sauver la planète ?

  • Vous avez raison, il y a les lois en France qui empêche de faire l’énergie localement comme on le fait dans les pays du nord, et oui c’est le lobby, mais en Allemagnes c’étaient les citoyens qui ont forcer mme Merkel de choisir de sortir du nucléaire, il y a plus de 700 centrales indépendants dans les mains de citoyens et des municipalités ( à la base d’énergie renouvelable)
    C’est bien de lire les info de territoires énergétiques et http://www.ddmagazine.com/201504282937/100-d-electricite-renouvelable-en-france-le-rapport-de-l-ademe-fait-le-tour-du-monde.html

  • Karl-Groucho@online.fr

    « Locale » & « Solidaire » ?
    Ah bon…
    Je suis abonné chez eux faute de mieux, mais je ne vois là rien de local. Gare au manichéisme. « C’est pas nucléaire donc c’est écolo ». Non. Justement, ce n’est pas local ! Et le coût de l’électricité, là comme ailleurs, est donc à peu près doublé pour cause de frais de transports. Rien de centralisé n’est écolo, rien de centralisé n’est démocrate. Solidaire ? Comment ça ? Et les éoliennes industrielles… À qui appartient le paysage ? Partout, sa vision est massacrée (autant que les oiseaux le sont). Des éoliennes verticales, petites, locales, en un réseau décentralisé, ce serait autre chose. Mais curieusement, là, point de lobby…