Liens

Marc Théry comme toujours excellent!

Un peu de dérision, ou plutôt de dérisoire cette semaine, tant l’accumulation des petites manœuvres pour bloquer et discréditer la vraie transition énergétique telle qu’elle prend forme chez nos voisins va finir par tourner au mauvais gag. Sur un sujet de fond, l’utilisation du bois pour le chauffage, nous rappelons la mise en ligne sur notre site (lien cliquable) des enregistrements vidéo de notre Web Conférence sur le sujet, qui aborde l’intégralité de la problématique, avec le renversement de pas mal d’idées reçues et propagées à l’infini par ceux qui ne veulent pas savoir.

Oui, le soleil fait de l’ombre au nucléaire, et risque même de l’éclipser, tout simplement. (lien cliquable) Pour une fois, un article d’un titre à grand tirage qui ne pratique pas la langue de bois. Il m’avait échappé, mais il n’est pas trop tard pour le saluer : il doit vraiment y avoir le feu au lac ! Y sont dénoncées les taxes abusives qui renchérissent les panneaux solaires et composants d’installations solaires, pour émousser leur compétitivité en France, et l’absence de stratégie industrielle européenne pour ne pas laisser tout ce pan de l’économie de demain aux seuls asiatiques et américains. Posez-vous la question où sera le tiers monde au milieu du XXIe siècle, tout occupé à liquider les vestiges du délire nucléaire…

Et voilà que la Suisse refuse de payer pour le démantèlement de Fessenheim ! (lien cliquable) Si même ceux qui ont encore quelques solides marges de manouvre financières refusent de « cracher au bassinet », où va-t-on, ma bonne dame ? Quelle arrogance de la part de nos voisins helvètes ! J’en suis tout retourné, d’autant qu’ils en profitent bien du nucléaire français, en prenant les excédents de production, et en acceptant qu’on leur donne de l’argent pour ça (jusqu’à 40 Euros du MWh ! Comme ils sont bons !) pour remonter de l’eau dans leurs barrages, en attendant de nous revendre le courant ainsi stocké jusqu’à… 5000 Euros du MWh, mais ça ne dure pas trop. On vous l’avait bien dit que le nucléaire était une affaire rentable : on te paye à l’aller, et encore cent fois plus au retour. Pas à dire, les nucléocrates, c’est des champions de l’économie. Dommage que les Suisses viennent un peu casser l’ambiance…

Et le must de la semaine : les révélations d’Olivier Danièlo, dans son blog. (lien cliquable) Les dessous d’un remake d’un fameux blockbuster, non qu’il soit sans doute en aucune manière question de suggérer la moindre analogie entre un cheval… et Maud Fontenoy. En fait, des détails sur les petits arrangements médiatico-politiques, qui permettent à des « icônes » fabriquées de toute pièce d’occuper les grands médias pour y débiter leurs mauvaises salades, en soutien des ministres et des (anciens) présidents de la république . Quand même, Olivier, il faudrait voir à ne pas trop manquer d’égards pour les têtes d’œuf de la république : Jean-Marc Jancovici est bien diplômé de l’école polytechnique ! Alors, rassurez-vous, tout le monde trouve son compte dans cette petite tambouille, sauf… vous !

Gaz de schiste américains : la fin d’une illusion. (lien cliquable) Ce qui est marrant, c’est que, au moment même où nos « experts » nationaux servent une fois de plus le plat des gaz de schiste à des hommes (et femmes) politiques en panne totale, les Américains sont en train de complètement freiner leur exploitation et de réduire très fortement les nouveaux forages. Mais comme les USA ne peuvent se résoudre à redevenir importateurs de pétrole, ils mettent le cap sur… l’Arctique, sur les côtes nord de l’Alaska. Ca me rappelle un roman très glauque de Georges Simenon : la neige était sale. Là, en bord de mer, il y a de sérieux risques que ce ne soit pas seulement la neige. C’est quand même une option embarrassante pour nous, parce que, dans dix ans, quand nos champions nationaux du développement auront essayé, avec échec coûteux à la clé, les gaz de schiste, et bien nous ne pourrons même pas essayer l’Arctique, parce que nous n’y avons pas accès…

Et l’article choc du magazine Le Point : Gardanne serait un désastre en devenir ! (lien cliquable) Où va-t-on, je vous le demande, si les grands médias commencent à faire dans la prise de conscience ? Tout le monde semble révolté, là-bas et crie haro sur E-ON, le monstre froid germanique qui vient s’approprier nos ressources et détruire notre environnement. Je pense qu’il aurait été fort intéressant de s’interroger sur les responsabilités françaises, politiques et administratives : il a fallu beaucoup de « complaisances » pour que ce projet vraiment hors des clous soit autorisé. Mais peut-être l’article complet du Point, réservé aux abonnés dont je ne suis pas, aborde-t-il ce sujet. Comme quoi, « le Point » resterait bien ainsi dans la norme, avec un article qui semble, au premier abord très sérieux et complet : dénoncer peut-être, mais pas trop haut, ni trop fort. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’usage combustible du bois en France, allez voir les enregistrements vidéo (lien cliquable)de notre Web conférence « De quel bois je me chauffe », mis en ligne depuis le début de la semaine.

Rédaction : Marc Théry

Informations, abonnements, désabonnements à l’adresse suivante :

contact@territoires-energethiques.fr
ou sur http://www.territoires-energethiques.fr

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>