Liens

Catégories

14 et 15 juin journées, près de Fontainebleau coordination a l’échelle de la France

Bonjour,

Vous êtes acteur du mouvement des « Villes et Territoires en Transition » en France?
Vous souhaitez joindre votre voix au vent de la transition qui souffle de plus en plus fort sur nos territoires?
Vous avez de l’énergie créatrice et positive pour vous investir au niveau national et porter le groupe de coordination des « Villes et Territoires en Transition » France qui se refonde aujourd’hui en association?

Vous êtes invité à 2 journées de rencontre tournées vers l’action, samedi 14 et dimanche15 juin, pour consolider ensemble le nouvel élan de cette coordination à l’échelle de la France.

Une rencontre s’inscrivant dans l’Histoire :

Le mouvement des « Villes et Territoires en Transition » est par principe horizontal et décentralisé. Pour autant, la nécessité d’une « présence » au niveau français est apparue à différentes occasions, en particulier suite à des demandes répétées du réseau international de la Transition (le « Transition Network ») basé en Grande Bretagne, pour savoir auprès de qui répercuter des questions concernant la France.

De ce fait, un groupe de liaison de la Transition en France a été créé il y a 3 ans et demi par les transitionneurs français « historiques ». Il s’agissait de créer une coordination efficace en réseau à l’échelle de la France, en lien avec le mouvement international de Transition, et avec les autres acteurs de la transition en France.

Depuis 3 ans ce groupe a évolué dans sa réflexion autour des différents thèmes : représentation et légitimité, gouvernance, communication, site web, formation… (sur ce dernier point, une équipe de 5 formateurs formés et agréés par le réseau international de Transition s’est constituée et travaille en lien avec le groupe national). Le groupe se nomme aujourd’hui « groupe de coordination « Villes et Territoires en Transition » France ».

Sur la base d’un travail collectif depuis Cluny 2013 :

Suite à la rencontre de Cluny en mai 2013, un groupe de travail, mené par Danielle, Jean-Paul et Guillaume, a oeuvré pour redéfinir le coeur de l’organisation de ce groupe de coordination. Lors de plusieurs séances de travail, le groupe a défini différents points (mission du groupe de coordination, structure et principes de fonctionnement).

Il a été en particulier décidé que la création d’une association de droit est nécessaire pour renforcer cette présence et le soutien du réseau, non pour centraliser ni contrôler, mais bien pour faciliter l’évolution du mouvement en France (présence, capacité de répondre, d’organiser…). Cette association permettra également de gérer des financements et éventuellement de rémunérer une/des personnes pour différentes tâches qui s’avèrent trop lourdes pour des personnes bénévoles.
Deux documents fondateurs ont ainsi été élaborés (en pièces jointes:)
– Principes de fonctionnement groupe coordination.pdf
– Missions du Groupe de Coordination Transition France.pdf

Ce groupe fonctionne en écoute et confiance, sur des bases qui nous font penser que la coordination nationale va pouvoir voler de ses plus belles ailes très prochainement.

Il est aujourd’hui proposé d’organiser un « événement » rassemblant tous les « transitionneurs » intéressés, afin de consolider ensemble les bases de cette association: ses objectifs, ses premières actions, son organisation, ses modes de décision.

Cet événement a pour objectifs:

– décider de l’organisation de l’association nationale « groupe de coordination transition » (peaufiner les statuts ; dessiner une gouvernance partagée ; définir des rôles)
– valider les documents cadres de l’association (missions, fonctionnement)
– arrêter une stratégie commune sur les sujets importants d’actualité:
interaction avec les autres organisations françaises;
implication dans le collectif pour la transition;
relations avec Transition Network et les autres Hubs internationaux) ;
utilisation et recherche de subventions;
salariat au sein de l’association ;
(…)
– définir les prochains projets prioritaires et actions.

Dans l’esprit de la Transition :
Le week-end sera constitué de différentes séquences (cohérentes au sein d’un processus global) animées dans l’esprit de la transition, et notamment :
« Tête, mains et cœur » ;
« Tous sont nécessaires » ;
« Laissons les choses aller là où elles veulent… »

Les éléments évoqués plus haut seront présentés comme une proposition à tous les présents, pour l’améliorer et la valider. Il est recommandé d’en prendre note et de préparer questions et réactions constructives.

Pour participer :
Cet événement se déroulera sur 2 jours, les 14-15 juin, près de Fontainebleau (accès facile par le train).

Les frais de participation seront « péréquationnés » selon les moyens de chacun (à titre indicatif, compter en moyenne 50€ pour l’hébergement et la nourriture).
Les frais de transport seront mutualisés au mieux afin de tenir compte de la distance.

Nous serons hébergés dans une grande maison au bord d’une forêt, pouvant accueillir 30 personnes en dur (et d’autres sous tente). Le nombre envisagé est donc d’environ 30-40 (ce qui était à peu près le nombre de présents à la réunion de Cluny en mai 2013)
Du fait de ce nombre limité de place et de la logistique, il est demandé de s’inscrire au moyen du formulaire suivant:
https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?usp=sharing&formkey=dFFsMUQ2YXVRLWJ1ZDFya2hSOS1Ba0E6MA#gid=0

Dans la perspective joyeuse et constructive de se retrouver pour cette étape fondamentale dans le développement de la Transition en France,

Pour le groupe de coordination Villes et Territoires en Transition France,
Anne Amblès, Claire Carré, Corinne Coughanowr, Kitty De Bruin, Guillaume Dorvaux, Danielle Grunberg et Etienne Recompte

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.