Liens

Catégories

communication aux adhérents et aux conviviums de Slow Food en France

COMMUNICATION

aux adhérents et aux Conviviums

de Slow Food en France

10 avril 2013

Chère adhérente,

Cher adhérent,


2012 a été une année très importante pour notre mouvement.


Au plan international, le Salone del Gusto et Terra Madre ont été un nouveau succès. Le rôle central de la nourriture y a été réaffirmé, en présence de centaines de milliers de paysans, artisans, pêcheurs, cuisiniers, universitaires, jeunes, citoyens co-producteurs, et de représentants des plus hautes instances de gouvernance de l’alimentation mondiale, FAO et Commission européenne en tête.


Le Congrès international de notre mouvement a vu la participation de centaines de délégués de près de 90 pays et a lui aussi montré les nouveaux visages du Slow Food 2.0 : des hommes et des femmes à la fois militants et gourmands, engagés et souriants. Les objectifs que nous tous, dans nos Conviviums et sur nos territoires, devons nous donner pour les quatre ans à venir sont désormais clairs : 10 000 jardins en Afrique, 10 000 produits dans l’Arche du Goût et 10 000 communautés locales*.


Slow Food est à votre disposition pour atteindre ces buts. Un Comité exécutif a été élu lors du Congrès international de Slow Food, qui s’est tenu du 27 au 29 octobre 2012 à Turin. Il est composé de Carlo Petrini, Alice Waters, Paolo Di Croce, Roberto Burdese, Katherine Deumling, Ursula Hudson, Joris Lohman et Edward Mukiibi. Il exerce un rôle d’exécutif du mouvement. Le Congrès international a également renouvelé les 45 membres du Conseil international.

Comme vous le saurez sûrement déjà, Mélanie Fauconnier a été désignée comme conseillère internationale pour la France pour les quatre ans à venir.


Le Comité exécutif, qui s’est réuni pour la première fois à Pollenzo les 2 et 3 février derniers, a proposé à Roberto Burdese, francophone et francophile, de devenir le référent du Comité pour la France. Il travaillera donc, aux côtés des Conviviums et de Mélanie Fauconnier pour assurer le développement du réseau français de Slow Food avec l’appui de Lucia Penazzi, coordinatrice des projets Slow Food et avec l’aide de l’équipe d’Euro Gusto composée par Léa Chauvin, Pascale Brevet et Eugenio Mailler, afin de renforcer le nombre de personnes ressources.

Le Slow Food Youth Network (mouvement des jeunes du réseau Slow Food) continue à se mettre en place de manière informelle et spontanée. Pour information, lors de son dernier rassemblement à Amsterdam en mars dernier, Bastien Beaufort (Convivium Bastille – Paris) a été désigné comme l’interlocuteur de ce réseau en France.


Travaillons ensemble à l’élaboration de politiques plus aptes à aborder les paradigmes de la production et consommation alimentaires !

Ces futures politiques auront des conséquences pour chacun de nous. C’est pourquoi je vous invite à vous mobiliser dans vos communautés et à vous engager dans ce débat en tant que citoyens de l’Europe et du monde !


Carlo Petrini

Président Slow Food


*Conviviums + communautés nourricières. Les communautés nourricières sont à la base du réseau Slow Food. Elles produisent, transforment et distribuent une nourriture de qualité, de manière durable et fortement liée à un territoire d’un point de vue historique, social et culturel. Pêcheurs, éleveurs, artisans, transformateurs, producteurs, chefs-cuisiniers, consommateurs, élus et institutions locales sont les acteurs qui composent ces communautés nourricières en œuvrant à la défense et à la transmission de la culture d’une nourriture bonne, propre et juste.



Contacts


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.