Liens

Catégories

Départ de la Good Food March à Munich, en France et Bruxelles

Départ de la Good Food March à Munich

Auteur: Kai Kreuzer

De bonnes odeurs inhabituelles flottaient au dessus de la place de l’Odéon à Munich. Toute la matinée, des petites mains travailleuses se sont évertuées à peler, couper des légumes donnés par des producteurs et horticulteurs bio. Une bonne partie des légumes provenait également du tri que les supermarchés pour lesquels la marchandise n’était plus bonne à vendre, avaient effectué la veille dans les environs de Munich. Wam Kat, le chef cuisinier, a préparé dans sa cuisine ambulante « Fläming Kitchen » de bons repas avec des pommes de terre, de la salade et des légumes servis dans des assiettes en plastique aux longues queues de spectateurs. L’information avait été relayée sur les ondes de la radio bavaroise, la ‘Bayerische Rundfunk’ et attiré de ce fait beaucoup de monde. La marche qui doit converger vers Bruxelles le 19 septembre 2012, a pour but de faire pression sur Bruxelles. (Photo : Rassemblement à Munich le 25 août 2012)


La Good Food March a été lancée à l’initiative de huit organisations européennes : ARC2020, European Milk Board, Via Campesina, Friends of the Earth Europe, IFOAM EU Group, Meine Landwirtschaft, PAC 2013 et Slow Food et recueilli le soutien de 79 autres organisations européennes dont Soil Association, Oxfam, Misereor et Save our Seeds.Les participants ont été invités à venir avec leur tracteurs, brouettes, vélos et autres véhicules tout au long du parcours à travers différents pays d’Europe pour rallier le Parlement Européen à Strasbourg et de là se rendre à Bruxelles. En cours de route, des évènements fleuriront un peu partout, rassemblements, repas festifs, visites sur le terrain auprès d’agriculteurs ou d’apiculteurs pour attirer l’attention sur l’agriculture paysanne et durable. Il s’agit de faire pression sur les députés du Parlement Européen et les gouvernements nationaux des pays membres de l’UE pour qu’ils prennent position en faveur d’une agriculture paysanne durable et sociale, au lieu de favoriser l’industrie agroalimentaire.

En Allemagne, des associations de défense de l’environnement et d’une alimentation saine, telles que Meine Landwirtschaft, Slow Food, Evangelischer Entwicklungsdienst, Mission Eine Welt, Aktionsgemeinschaft Biologische Landwirtschaft, BUND etc.. ont appelé à une marche, la ‘Good Food March (La marche de la bonne nourriture) sur Bruxelles, sous le slogan « l’assiette plutôt que la poubelle ».  (Photo : La Feldherrnhalle place de l’Odéon à Munich)

En Allemagne, la mobilisation a démarré à Munich le 25 août. Autour des longues tables où l’on sert habituellement de la bière, les places ont été vite prises. En guise de décoration, de grosses pommes de terre en forme de cœur ont été placées au milieu (Photo). Près de 150 personnes ont pu s’y installer, prendre le soleil, manger, bavarder et écouter les discours et interventions qui avaient lieu sur le podium. Dr. Rupert Ebner de Slow Food Allemagne a déclaré que son association fondée il y a 20 ans pour que les gens soient plus attentifs à la qualité de la nourriture, préconise de plus en plus une nourriture durable et une agriculture paysanne. Un rejet clair et net de la restauration rapide et de l’élevage industriel.

On n’arrête pas de dénoncer le gaspillage alimentaire. Aux Etats-Unis, ce sont 165 milliards de dollars de nourriture qui partent à la poubelle tous les ans. En Allemagne, environ 40 % de la nourriture produite finit par être jetée, alors que dans d’autres pays du monde, des populations meurent de faim. Beaucoup de personnes ici en Allemagne achètent trois fois trop et laissent ensuite pourrir la marchandise dans le frigidaire. Les supermarchés quant à eux, ne prennent que les fruits et légumes bien calibrés; tout le reste est aussitôt sorti du lot.

Francisco Mari, du Evangelischen Entwicklungsdienst’ (Service Développement de l’Eglise Protestante -EED-) explique comment notre surconsommation affecte les marchés locaux en Afrique. Nos consommateurs exigeants n’achètent pratiquement que des filets et des cuisses de poulet ; ce qui reste de la volaille est ensuite exporté vers l’Afrique et vendu à bas prix, ce qui a pour effet d’empêcher les producteurs locaux de vendre leur propre marchandise. La même chose vaut pour les céréales. A côté du blé américain pas cher, le paysan africain n’a plus aucune chance de vendre son propre mil.

Il y a moyen d’éviter le gaspillage et Mme Ebertshäuser de la Hofpfisterei, une boulangerie à Munich où l’on n’utilise que des céréales bio, en donne un bon exemple : chez elle à partir de 17h on a instauré les happy hours et tout ce qui est à la boulangerie est vendu moins cher. Ce qui n’a pas été vendu la veille part le lendemain au magasin des produits invendus, et après on donne le reste à une exploitation agricole bio pour nourrir les animaux. Jamais le client ne demande à avoir l’intégralité des produits au cours d’une même journée.

On devrait apprendre aux enfants à l’école comment manger sain. En Allemagne, le programme ‘fruits et légumes’ mis en place par le Ministère de la Consommation constitue déjà un premier pas positif. On leur explique aussi que l’on accapare des terres ailleurs dans le monde, que l’on cultive des plantes destinées à produire des agrocarburants et sur les terres desquelles plus aucune denrée alimentaire ne pousse, ainsi que les dégâts causés par la consommation excessive de viande. Que de vastes étendues de forêt sont défrichées, et qu’elles représentent des terres cultivables perdues au profit de pâturages et de l’alimentation animale. Sans compter que l’élevage est responsable de près d’un cinquième de l’ensemble des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Malgré tous ces sujets graves et sérieux, l’ambiance à Munich fut bonne. Selon les forces de police, il y aurait eu près de 1 500 personnes qui seraient venues en l’espace de deux heures, dont une bonne cinquantaine auxquelles on a dit au revoir sur leurs tracteurs et vélos et qui se seraient mises en route vers 15h direction Strasbourg et Bruxelles.

Martin Häusling, député européen allemand, du Groupe des Verts/Alliance Libre Européenne (Grünen/EFA) au Parlement Européen et membre de la commission de l’agriculture et du développement rural (à gauche sur la photo, au Parlement Européen) a déclaré à l’ouverture de la ‘Good Food March’ en Allemagne : « Le Groupe des Verts au Parlement Européen se félicite de cette action et appelle à la participation et au soutien. Cette marche est la plus grande mobilisation civique que la politique agricole commune ait connu ces cinquante dernières années ! »

« Ces organisations à l’initiative de la marche, représentent chacune dans leur pays respectif, des centaines de consommateurs, agriculteurs et défenseurs de l’environnement. Ils se mobilisent en faveur d’une politique agricole et d’une production alimentaire différentes, car l’agriculture industrielle – c’est devenu une évidence-, ne suffit pas à nourrir la population du monde entier. Et elle n’est ni une réussite pour les agriculteurs ni pour les consommateurs européens », a-t-il ajouté.

Nous avons besoin de critères de durabilité dans nos discussions avec l’OMC, avancent les Verts Européens. Le Groupe des Verts au Parlement Européen se réjouit de saluer les participants à leur arrivée à Bruxelles le 19 septembre. Après un Good Food brunch international devant le Parlement Européen, se tiendra une Conférence à partir de 15h sur la réforme de la PAC: ‘CAP Reform 2020- An Opportunity for European Democracy,’ sous l’égide du Président du Parlement Européen Martin Schultz (SPD), avec la participation entre autres du Commissaire Européen à l’Agriculture Dacian Ciolos, du Président de Slow Food, Carlo Petrini et de participants(es) à la Good Food March.

Pour suivre l’actualité concernant la Good Food March, les itinéraires et étapes :
http://goodfoodmarch.zs-intern.de

(Pour la France cliquez ici)

Caravane Espagne – Bruxelles

Voici le trajet de la caravane qui remontera du Pays Basque jusqu’au Nord-Pas-de-Calais :

01/09/12 Pays basque
02/09/12 Béarn/ Hautes Pyrénée
03/09/12 Gers
04/09/12 Lot et Garonne
05/09/12 Dordogne
06/09/12 Haute Vienne
07/09/12 Indre
08/09/12 Indre et Loire
09/09/12 Loire et Cher
10/09/12 Sarthe / Maine et Loire
11/09/12 Orne
12/09/12 Manche
13/09/12 Calvados
14/09/12 Eure
15/09/12 Seine Maritime
16/09/12 Somme

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.